Mise en ligne de la base de données MONASTERES

Monastères (https://cercornum.univ-st-etienne.fr/monasteres/notices), la base de données consacrée aux établissements réguliers de la France médiévale, est désormais en ligne, accessible sur le site du CERCOR. Elle a été conçue par une petite équipe d’historiens et d’archéologues médiévistes, réunie autour de Noëlle Deflou-Leca, et réalisée par Rémi Crouzevialle, ingénieur d’étude à l’université de Limoges. Elle est soutenue par l’UMR 8584 LEM-CERCOR et par l’ANR avec le programme de recherche Col&Mon.

Son interface permet une interrogation générale des établissements par leur nom usuel, leur diocèse ou leur entité administrative. La base prend en compte tous les monastères et les collégiales régulières avec leurs dépendances ecclésiales mais exclut les couvents mendiants dont le propositum vitae diffère des réguliers traditionnels. Seules les notices validées sont accessibles à la lecture et peuvent être exportées en format Word. Il est possible d’afficher l’ensemble des établissements de la base ou de se limiter aux seules notices validées, donc directement consultables.

 

Chaque notice individuelle comporte six onglets qui peuvent être dépliés ou masqués à la carte ou tous ensemble :

-« L’identité et localisation » comportent les éléments géographiques, administratifs et les formes de désignation textuelle de l’établissement

-« L’iconographie »” rassemble des photographies, des plans anciens ou des relevés archéologiques.

-« La chronologie et les statuts » permettent de saisir les évolutions institutionnelles qu’a connu l’établissement depuis la première occupation du site.

-« La vie régulière et l’observance » rassemblent les informations attestées sur la règle, les coutumes, les pèlerinages, les associations de prières et les activités scolaires.

-« L’archéologie et l’architecture » offrent un aperçu de l’occupation matérielle du site régulier en répertoriant l’ensemble des bâtiments attestés avec leur chronologie générale et une brève description.

-« L’onglet Bibliographie/Sources » répertorie enfin les références utiles à la connaissance de chacun des établissements.

 

La plupart des champs comportent des commentaires qui peuvent être affichés en passant la souris sur le bouton texte qui lui est associé. La localisation géographique, matérialisée par un bouton loupe, donne accès à une carte de SIG qui superpose la trame des cadastres, la carte IGN, la couverture de photographies aériennes et le parcellaire OpenStreetMap. Cette interface cartographique permet une modulation de l’affichage des couches superposées en fonction des besoins du lecteur.

 

Le site du projet Monastères (https://cercornum.univ-st-etienne.fr/monasteres) présente les différents volets du programme, ses collaborateurs, les rencontres scientifiques qui ont été organisées et les publications réalisées. 

À terme, il sera possible de consulter l’ensemble de la bibliographie, des sources éditées et manuscrites des établissements enregistrés dans la base. Une visualisation cartographique des données de Monastères permettant un accès direct aux notices individuelles sera également proposée.

Le corpus proposé continue d’être alimenté et validé régulièrement par ensembles géographiques. Il ne s’agit donc pas d’un ensemble clos mais bien d’une base en évolution constante. Il comporte à ce jour 2436 notices d’établissements dont 628 sont à ce jour validées pour consultation.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.